La Data est au cœur de notre démarche créative. L’enjeu n’est pas d’être Big Data, Crunch Data ou Smart Data. L’enjeu est de comprendre les contours de la question que vous nous posez. Déceler l’émotion, analyser la concurrence, maîtriser un territoire de marque et préempter de nouvelles approches en écoutant les signaux faibles, voilà comment nous utilisons la Data.

1. Positionnement éditorial

Faire remonter les lignes de fond, écouter les signaux et capter les tendances avec le search, le social listening, la data interne ou les études existantes : c’est la matière qui nous permet de définir le positionnement éditorial.

2. Étude sur-mesure

Répondre à toutes vos questions par une étude data ad hoc accompagnée d’une analyse du planning stratégique. Meilleure connaissance de vos cibles ou de votre territoire concurrentiel, perception de signaux faible,
e reputation…

3. Data sémantique

Elle aide à définir les contours de la marque et à choisir
des sujets qui concernent les cibles et qui répondent à une vraie demande.
La data sémantique nous permet aussi d’optimiser les briefs de rédaction et d’affiner la pertinence des sujets tout au long de la mission.

4. Etude thématique

Elle permet d’apporter un éclairage sur des problématiques de société ou des mouvements collectifs qui émergent. On parle ici de faire le point sur la voiture électrique, le stress au quotidien ou encore qui utilise le streaming.

5. Suivi de performance

Le web nous permet de faire évoluer les contenus tout au long de la mission. Selon la mesure de la performance, de l’engagement ou de la façon
de consommer le contenu, nous devons nous adapter en permanence
pour respecter votre retour sur investissement.